Comment préparer un mur avant de le tapisser ?

Après des années dans la même « case », on peut parfois aspirer à un changement de décor. Certains repeignent leurs murs, d’autres optent pour une alternative plus pratique comme le papier peint. J’ai choisi de tapisser le mur de ma chambre, au vu des nombreux avantages offerts, pour ne citer que la bonne isolation phonique. Seulement, comme j’ai beaucoup d’objets qui traînent sur mes murs, je me suis mise à la recherche d’astuces pour accélérer le travail.

Préparation des murs avant de tapisser

Pour les chevilles métalliques

J’ai au moins une dizaine de cadres et de tableaux accrochés au mur, en plus d’un miroir rond. Et si comme moi, vous ne voulez pas y passer la journée, je vous invite à voir ici pour retirer les chevilles sans faire trop de dégâts. La cheville Molly vous demandera un peu plus de force et de finesse que la version en plastique. Vous commencez par sectionner la collerette à l’aide d’une pince coupante, et vous abaissez les ailettes. Si vraiment ce machin vous rend la vie impossible, prenez un marteau et enfoncez-la dans le mur une bonne fois pour toutes. Vous rebouchez en deux temps, trois mouvements et le tour est joué.

Je n’ai que des chevilles en plastique à la maison parce que c’est plus facile à extraire. Avec ce modèle, il suffit de dévisser la vis et de retirer la tête de la cheville à l’aide d’une pince. Dans le même mouvement, on peut la faire tourner délicatement de droite à gauche pour plus de fluidité.

Attention tout de même à ne pas faire pencher la cheville, au risque d’agrandir le trou dans lequel elle est logée. Au pire des cas, trouvez une vis du même diamètre que la cheville et vous la vissez dedans. Vous retirerez ensuite le dispositif à l’aide d’une pince et la cheville suivra.

Choisir la colle et nettoyer le mur

Une fois le mur débarrassé des objets de décoration, vous pouvez passer au nettoyage. S’il vous vient l’idée de poser du papier peint sur un mur non préparé, la colle n’adhérera pas bien. Le papier se détachera au bout de quelques semaines ou quelques mois et vous serez obligé de réitérer l’opération. Dans le pire des cas, le papier risque de rester collé au mur. Vous vous retrouverez donc à gratter pour qu’il parte. Il est donc important de bien choisir sa colle. Le type de colle varie selon l’épaisseur du papier peint.

La préparation sera plus aisée sur un mur peint. Il vous suffira d’uniformiser la surface et de bien la polir comme pour la repeindre. On passe ensuite une éponge humide et on laisse sécher une heure ou plus pour se débarrasser de la poussière. Pour des raisons d’esthétisme, il est toujours recommandé de reboucher les trous et les fissures. Cela se verra une fois le papier peint collé, surtout si on a des enfants à la maison, qui promènent leurs doigts dessus.

Écrit par Maxime le dans Un brin de bricolage

Une idée de bricolage ? Dites-le !

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : jrspqed8hn